UPR PACA-Corse
Unité Pédagogique Régionale de l'enseignement en milieu pénitentiaire
Provence Alpes Côte d'Azur et Corse
 

L’Unité Locale d’enseignement d’Aix Luynes

vendredi 11 octobre 2013, par rle aix

Mieux nous connaître

L’Unité Locale d’Enseignement (U.L.E) du Centre Pénitentiaire d’Aix-Luynes

Présentation de l’établissement :

Le centre pénitentiaire d’Aix-Luynes, établissement à gestion mixte du programme 13 000, est entré en fonction le 5 juin 1990. Il a été le premier établissement de ce type de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaire de Marseille, qui regroupe les établissements et services pénitentiaires des régions Provence Alpes Côte d’Azur et Corse.

En 2011, la Maison d’Arrêt est devenue un Centre Pénitentiaire puisque composée de 3 trois régimes de détention :

- Des personnes prévenues en détention provisoire (en attente de jugement ou dont la condamnation n’est pas définitive)
- Des personnes condamnées (peine ou reliquat de peine n’excède pas deux ans).
- Un quartier mineur et un centre pour peines aménagées.

L’évolution majeure de l’établissement est survenu au 1er avril 2018 avec l’ouverture d’un second secteur de détention en l’espèce Aix 2.

L’ULE :

L’enseignement en milieu pénitentiaire s’inscrit dans une perspective d’éducation permanente et de formation tout au long de sa vie.

Conformément au code de procédure pénale et aux recommandations du conseil de l’Europe sur « l’éducation en prison », toutes les personnes détenues qui en ont besoin, ou qui le souhaitent , doivent avoir accès à une éducation de qualité équivalente à celle dispensée dans le monde extérieur.

La loi pénitentiaire du 24 novembre 2009 rappelle que : " le régime d’exécution de la peine de privation liberté concilie la protection de la société, la sanction du condamné et les intérêts de la victime avec la nécessité de préparer l’insertion ou la réinsertion de la personne détenue afin de lui permettre de mener une vie responsable et de prévenir la commission de nouvelles infractions.

Le rôle et la mission des enseignants en milieu carcéral se situent donc dans le cadre de l’insertion avec la lutte contre l’illettrisme, la formation des élèves, la préparation aux examens et la certification. Cet enseignement s’adresse en priorité aux plus jeunes et aux publics qui n’ont ni qualification ni diplôme, notamment les personnes détenues analphabètes, illettrées ou non francophones.

Il poursuit des objectifs qui s’inscrivent :

- Dans la continuité du projet des académies d’Aix-Marseille et de Nice qui fixe autour de trois axes les priorités de notre action collective en faveur de la réussite de tous les élèves du territoire.

Axe 1 : Mieux former pour mieux réussir à l’école
Axe 2 : Mieux accueillir pour assurer l’équité
Axe 3 : Favoriser une meilleure ouverture de l’école

Ce projet qui structure et explicite la politique éducative a pour vacation d’offrir, aux différents acteurs de l’école, une lecture synthétique des priorités académiques majeures et de trouver une concrétisation au sein même des classes au bénéfice des enseignants et des élèves.

Ainsi que du projet de l’UPR (l’Unité Pédagogique Régionale) décliné autour de trois objectifs

Objectif 1 :

Développer l’offre de formation en direction des mineurs et des jeunes majeurs.

L’Unité Locale d’Enseignement privilégie la prise en charge de ce public qui peut présenter des caractéristiques personnelles variables : non lecteurs, troubles de la personnalité, troubles du comportements, décrocheurs scolaires, en grande difficultés scolaire (et sociale), présence d’addictions (avec ou sans traitements médical), troubles liés à la situation d’enfermement.

Objectif 2 :

L’accès à la culture doit s’inscrire dans la vie de la cité et tisser des liens avec le citoyen afin de travailler dans le sens de l’insertion ou de la réinsertion.

Objectif 3 :

Le recours aux outils (ordinateurs, vidéos projecteur...) est régulièrement mis en avant par les professeurs dans les différentes disciplines.

Les critères pris en compte pour la scolarité :

- L’âge de la personne détenue (priorité pour les moins de 26 ans)
- Son niveau scolaire
- La durée de son mandat de dépôt (prévenu, condamné)
- La nature de son mandat de dépôt (criminelle, correctionnelle)
- Sa demande et son projet
- Sa motivation et son comportement
- Son profil psychologique

Des moyens :

Une équipe constituée de

- 10 professeurs à plein temps.

- 24 professeurs vacataires.

- 1 référent Mission de lutte contre le décrochage scolaire.

- 1 assistante de formation qui assure au Quartier Arrivant le pré-repérage des illettrés, leur signalement et suivi.

Des choix d’actions :

- Mener en relation avec l’ensemble des autres partenaires intervenant dans l’établissement une politique d’incitation visant à permettre l’accès de l’enseignement aux détenus qui, même sans être demandeurs, du fait justement de leur grande marginalisation, pourraient utilement en bénéficier

- Communiquer aux détenus et aux partenaires concernés une attestation de leurs parcours de formation.

- Améliorer de manière effective la progression des plus jeunes et des plus bas niveaux dans l’acquisition des savoirs de base et apprentissages fondamentaux : langue orale et écrite, mathématiques, connaissance du monde actuel.

- Une Offre de formation et d’enseignement.

Trois Pôles de formation :

- Savoirs de base ( DILF, DELF, CFG)

- Niveau V ( CAP, BEP)

- 2nd Cycle et au-delà

Des modules et des ateliers adaptés :

Court pour capter (accueil-bilan)
Moyen pour mobiliser (ateliers-cours)
Long pour engager (validations-poursuites d’études)

- Module de positionnement : avec délivrance d’une attestation de compétence remis à la fin du cycle. Ces modules permettent de connaître le niveau de l’élève dans une matière donnée.
Pour les prévenus, ce dispositif est utile dans la mesure ou cela leur permet d’envisager la poursuite d’un enseignement. Priorité est donnée aux moins de 26 ans.

- Prix littéraire des Lycéens et Apprentis de la Région Sud-Paca : Ce prix est proposé par la région aux classes de lycées et CFA. Il consiste à proposer aux élèves une liste de six romans et six BD préalablement choisis par des professionnels livres et lecture (enseignants,libraires,bibliothécaires de la région. Ils seront jury de prix et décerneront un prix BD et un prix roman en mai.
Tout au long de l’année les élèves vont travailler sur ces ouvrages, rencontrer des auteurs, participer à des forums...

- Ateliers : Philosophie, Citoyenneté, Théâtre...

- Préparation au Diplôme d’étude en Langue Françaises (DELF) : pour les non francophones.

- Préparation au Certificat de formation général (CFG) : Remise à niveau scolaire, maîtrise des savoirs de base.

- Préparation au Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) : Employé de vente spécialisé, Maintenance des Bâtiments de Collectivité (en lien avec la formation professionnelle).
Priorité est donnée aux moins de 26 ans.

- Préparation au CAP DAQ (Diplôme d’Accès à la qualification) ou seuls les domaines généraux sont enseignés. Dans ce cas le candidat dispose de 5 ans pour s’inscrire et passer la partie pratique à l’extérieur.
Priorité est donnée aux moins de 26 ans.

Préparation au DAEU (Diplôme d’accès aux études universitaires) il faut être âgé de 20 ans minimum et être déscolarisé depuis au moins 3 ans. Sont inscrits en priorité les personnes ayant de longues peines.

- Cours de langues étrangères : Espagnol (débutant et confirmé) ; Anglais (débutant et confirmé) ; Italien (débutant) ==> Avec délivrance d’une attestation de compétences en langues.

Dans ce cadre l’équipe des enseignants assure :

1. Un objectif de soutien à la personne

- En contribuant à fixer des objectifs à court terme et à construire des projets qui structurent le temps,
- En favorisant l’accès au monde de l’écrit,
- En maintenant la participation à des échanges sociaux
- En proposant des activités intellectuelles complexes et enrichissantes,
- En contribuant à restaurer un sentiment de compétence et une image de soi plus positive.

2. Un objectif d’ouverture aux différentes formes d’accès au savoir

- En proposant une réponse adaptée aux détenus désirant reprendre (ou poursuivre) une scolarité avec comme priorité :
- La Scolarisation des plus jeunes et des plus bas niveaux.
- Une remise à niveau en vue d’une éventuelle certification.
- l’Inscription et le suivi des examens
- les Cours par correspondance

3. Un objectif de qualification et de validation des acquis

- En visant l’acquisition de compétences nouvelles et une meilleure qualification générale
- En favorisant l’obtention de diplômes reconnus par l’Education Nationale.

- Contact : rle.ma-aix-en-provence@justice.fr

 
Unité Pédagogique Régionale de l'enseignement en milieu pénitentiaire UPR PACA-Corse – DISP - 4, traverse de Rabat BP 121 - 13277 Cedex 09 Provence Alpes Côte d'Azur et Corse – Responsable de publication : M. Lionel NEGRE
Dernière mise à jour : lundi 4 janvier 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille